top of page
Julien Libeer_2021-3_color_Green Room Creatives-Jorre Janssens.jpg

Le CPE-mim & MGConcerts présentent

 

MUSIC AT THE MUSEUM

Julien Libeer

Dimanche 21 avril 2024 - 12h

MIM, Rue Montagne de la Cour 2, 1000 Bruxelles

Julien Libeer - piano

Programme:

Maurice Ravel (1875 - 1937)

- Pavane pour une infante défunte

- Menuet antique

- Sonatine

 

Wolfgang Amadeus Mozart (1756 - 1791)

- Sonate en mi bémol majeur KV282

 

Maurice Ravel

- Menuet sur le nom de Haydn

A la manière de Chabrier

A la manière de Borodine

- Gaspard de la nuit 

RESERVATIONS ☞

Ticketmaster logo

Né en 1987 près de Bruxelles, en Belgique, Julien Libeer a pour premier souvenir musical le célèbre documentaire sur l'enregistrement de West Side Story par Leonard Bernstein. Le piano, qu'il aborde à l'âge de six ans, devient rapidement le compagnon fidèle pour exprimer un amour de la musique qui se nourrit autant de l'opéra, de l'orchestre et de la musique de chambre que du répertoire pianistique.

Pendant cinq années décisives, le pédagogue franco-polonais Jean Fassina a été le professeur patient, exigeant et sage que tout aspirant musicien devrait avoir la chance de rencontrer. Cette expérience a été suivie d'une collaboration tout aussi intense avec Maria João Pires à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, dont les conseils et le soutien ont fortement influencé la vision de Julien au cours de ces dernières années.

Julien s'est produit au Barbican Hall (Londres), à l'Auditorio Nacional (Madrid), au Palau de la Musica (Barcelone), à l'Elbphilharmonie (Hambourg), et est régulièrement invité au Palais des Beaux-Arts (Bruxelles) et au Concertgebouw d'Amsterdam. D'autres tournées l'ont conduit au Japon (Tokyo, Sumida Tryphony Hall), au Liban (Beirut Chants festival), en Turquie (Ankara Music Festival) et aux États-Unis (Miami International Piano Festival). Il est artiste en résidence à Flagey.

Il s'est produit avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, le Brussels Philharmonic, l'Orchestre national de Belgique, l'Orchestre symphonique d'Anvers, le Sinfonia Varsovia et le New Japan Philharmonic, sous la direction de Trevor Pinnock, Jun Märkl, Michel Tabachnik, Augustin Dumay, Hervé Niquet, Joshua Weilerstein et Enrique Mazzola, entre autres. Son dévouement aux œuvres de Dinu Lipatti a donné lieu à de chaleureuses collaborations avec l'Orchestre de la Radio de Bucarest, entre autres.

Chambriste accompli, il travaille régulièrement avec Augustin Dumay, Camille Thomas, Frank Braley, Maria João Pires et Lorenzo Gatto, avec qui il a interprété l'intégrale des sonates pour violon de Beethoven pendant plusieurs saisons (notamment au Wigmore Hall, au Louvre et au Concertgebouw d'Amsterdam).

Les saisons précédentes ont été marquées par des invitations au Concertgebouw (Amsterdam), au Wigmore Hall, à Flagey (Bruxelles) et aux Steinway International Concert Series (Cardiff). Il a été invité au festival Enescu, au Beirut Chants Festival, au Miami International Piano Festival et a donné des concerts de musique de chambre à De Doelen (Rotterdam), au Palais des Beaux-Arts (Charleroi) et au Théâtre des Abesses (Paris).

Parmi les autres faits marquants récents, Julien a achevé l'enregistrement de l'intégrale des Sonates pour violon de Beethoven avec Lorenzo Gatto (Alpha Classics), qui a remporté le Diapason d'or de l'Année 2016 ; son premier album de concertos comprenant le Concertino pour piano et orchestre de Lipatti et le Concerto pour piano n°27 en si bémol majeur, KV 595 de Mozart (Orchestre Les Métamorphoses et chef d'orchestre Raphaël Feye, chez Evil Penguin Records). Par ailleurs, il a été lauréat d'un Echo Klassik Award en 2017 pour son album avec la violoncelliste Camille Thomas. Julien a ensuite signé avec Harmonia Mundi International, publiant un aventureux Bach -Bartók en 2020, suivi en 2022 par A Well-tempered Conversation, une prise conceptuelle sur l'emblématique Clavier bien tempéré de Bach.

Julien Libeer a étudié avec Daniel Blumenthal (Conservatoire royal de Bruxelles), Jean Fassina (Paris) et Maria João Pires, et est artiste associé de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, où il s'est également spécialisé dans la musique de chambre avec les membres du Quatuor Artemis. Il a également reçu les conseils de Dmitry Bashkirov, Alfred Brendel, Nelson Delle Vigne-Fabbri, Jura Margulis et Gerhard Schulz (Alban Berg Quartet).

Au-delà des concerts, Julien est amené à initier ou à collaborer à des projets qui sont ancrés dans l'idée que la musique, bien au-delà de sa valeur esthétique, peut être une force de changement pour quiconque est prêt à l'écouter. Parmi ces projets, Julien a animé une série télévisée belge qui plaidait en faveur de la narration musicale. Il anime également la série de concerts Salon Libeer au Concertgebouw de Bruges, dans laquelle il se joint à un collègue musicien et à un orateur (philosophe, historien, auteur), ainsi que la série de conférences Dead or Alive, une exploration philosophique des changements dans la création musicale classique (en collaboration avec la LUCA School of Arts et la Katholieke Universiteit Leuven).

En tant que directeur artistique du projet Singing Molenbeek, il supervise des répétitions de chorales de haut niveau dans les écoles primaires d'une banlieue bruxelloise célèbre pour toutes sortes de mauvaises raisons. Julien espère que l'initiation de ces enfants à la musique, avec toutes ses exigences et ses récompenses, les aidera à s'épanouir sur le plan personnel et social.

_edited.png
CPE-mim.png
_edited.png
1076px-Fédération_Wallonie-Bruxelles_logo_2011.svg.png
_edited.png
bottom of page